Le pardon

le mardi 25 février 2014 - Pas de commentaires

Aujourd'hui lors d'un rapide coup d'oeil sur un site d'information bien connu j'ai été frappé par une image. Une affiche, collée sur un sens interdit avec la phrase "Ni oubli, ni pardon" associée à un fait divers.

Je pense qu'il y a une grande incompréhension de manière générale pour le pardon. Il y a une différence entre pardonner et oublier. De même qu'il y a une différence entre pardonner et être laxiste.

Lorsque l'on pardonne on le fait d'abord pour nous même, et ensuite pour les autre. Garder de la rancoeur ne fera jamais de mal à notre "ennemi", et quand bien même cela n'aurait aucun intérêt.

Il faut faire une différence entre la prudence et la vengeance. 

Lorsque l'on ne pardonne pas on vit avec un poids, voir même une haine qui nous habite. Cela agit comme un voile sur notre vie, nous empêchant de la vivre et d'être nous même. Dans les cas extrêmes cela peut même nous pousser à nous venger, ou à commettre inconsciemment des actes très négatifs.

Tout individu a une raison particulière à ses actes. Les actes positifs sont souvent guidés par l'amour, ou d'autres sentiments positifs, et les actes négatifs par des peurs, qui d'ailleurs sont souvent dues à des faits non pardonnés.

Se pardonner c'est se libérer, ne pas pardonner c'est s'enfermer. Faire preuve de laxisme c'est libérer un prisonnier non soigné qui pourra récidiver, ne pas le pardonner c'est le haïr alors qu'il est hors d'état de nuire.

Avez-vous envi de rester dans la haine et de vous enfermer, où bien souhaitez vous vivre votre vie pleinement ?

- - - - - - - - - - - - - - - -

Commentaires

- - - - - - - - - - - - - - - -

Ajouter un commentaire

Me contacter


Smiley