Tendre vers un idéal

le samedi 12 juillet 2014 - Pas de commentaires

Nous avons l'habitude de poursuivre des buts, cherchant à les atteindre tout en désespérant lorsque nous ne les atteignions pas assez rapidement.

J'aime beaucoup la notion de tendre vers un objectif, lorsque l'on tend vers un idéal par exemple la progression peut être rapide pour ensuite devenir de plus en plus subtile, avec peut être plus de lenteur. Lorsque l'on souhaite évoluer vers plus de sagesse, de calme, de sérénité, les premières améliorations seront nettement visibles, puis petit à petit les changements seront plus subtils et moins visibles. Il en est de même lorsque nous souhaitons changer quelque chose dans la société. Tout est une question d'échelle puisque le spectaculaire dépend de notre référentiel. Cela ne veut pas dire que les changements sont moins importants, simplement qu'il se produisent sur un autre plan.

Le référentiel, ou échelle, est dépendant de nombreux facteurs, l'un d'eux peut être notre environnement. Entouré de personnes tendant vers un même idéal, ayant avancées de la même manière que nous il sera certainement plus facile de découvrir l'importance des améliorations subtiles puisque l'effet de "masse" aura plus d'effets sur le concret. De fait, notre attention sera moins attirée par des évolutions plus criantes.

En mathématique des fonctions tendant vers une limite montrent bien cette notion. Sur une représentation graphique on voit nettement que la valeur augmente rapidement pour tendre vers la valeur recherchée pour ensuite s'en approcher à l'infini. De loin on aura l'impression que la valeur est confondue alors qu'en changeant d'échelle on s'aperçois de la marge de progression restante et de son évolution.

On pourrait associer la notion de temps à l'abscisse.

Une petite illustration, qui montre ce principe : on tend vers un objectif, s'en approchant jusqu'à avoir l'impression de l'avoir atteint où de ne plus progresser, mais en changeant d'échelle on s'aperçois que ce n'est pas le cas et qu'il existe encore une énorme marge de progression, sans fin.

Autrement dit, il est toujours possible d'évoluer, de progresser. Si l'on n'en a pas l'impression il peut être intéressant de changer notre référentiel.

- - - - - - - - - - - - - - - -

Commentaires

- - - - - - - - - - - - - - - -

Ajouter un commentaire

Me contacter


Smiley